TAILLE DES ROSIERS

Taille des rosiers buissons

Les rosiers buissons sont des rosiers dont la hauteur n’excède pas 1 m à 1,20 m.

Ils doivent être taillés chaque année fin février, début mars selon la région de France et les prévisions météorologiques. Si un coup de gel est à craindre, il vaudra mieux attendre un peu pour ne pas risquer d’abimer les premières pousses.

Utiliser un sécateur à la lame bien aiguisée et propre (passez-la dans une solution d’eau de javel si nécessaire pour ne pas transmettre de maladies).

Soit en 2 temps : à la fin de l’hiver ils seront raccourcis puis taillés plus courts au début du printemps. Soit en une seule fois, au début du printemps.

L’intérêt de la taille est de concentrer l’énergie de la sève sur quelques branches principales. Il faut donc éliminer toutes les petites branches et ne conserver que les principales (3 à 5) qui seront coupées à 20-25 cm du point de greffe (base du rosier).

Pour un meilleur équilibrage du rosier, veillez à repérer les yeux (petites taches rouges qui annoncent la naissance d’une branche) qui selon leur orientation développeront une branche vers l’extérieur ou vers l’intérieur.

 

Taille des rosiers grimpants

On distingue les rosiers grimpants remontants (qui fleurissent plusieurs fois pendant la saison) et les rosiers non remontants (qui ne fleurissent qu’une seule fois, souvent abondamment).

Les rosiers grimpants remontants :

Il se taillent à la même période que les rosiers buissons, fin février, début mars.

La taille se fait sur les branches secondaires sur lesquelles se forment les fleurs. Ces branches secondaires sont raccourcies d’environ les 2/3 de leur longueur.

Si vous souhaitez redonner de la vigueur à votre rosier grimpant, vous éliminerez quelques branches anciennes à la base du rosier. Cette taille incitera le rosier à donner de nouvelles branches dites branches porteuses des branches secondaires apportant la floraison. En général, il faudra attendre l’année suivante pour avoir des fleurs sur cette nouvelle branche porteuse.

Pour favoriser la pousse des branches secondaires, donc de la floraison, palissez les branches porteuses à l’horizontal (sur des fils, treillis de bois ou tout autre support) tant en laissant de l’espace entre le rosier et le mur, s’il y en a un.

Les rosiers grimpants non remontants :

Ces rosiers s’entretiennent très facilement en éliminant les branches porteuses mortes et les rameaux portant les fleurs.

Une démonstration en vidéo sur notre page Facebook : Roses gaujard

https://www.facebook.com/Roses-Gaujard-138649179929730/?notif_t=page_invite_accepted&notif_id=1487442457595626