Les maladies du rosier…

maladie_rosier

Le rosier est une plante sensible aux maladies mais un arbuste vigoureux qui succombe rarement.

Par prévention, utiliser de la bouillie bordelaise au printemps. Si la maladie est déjà apparue, traiter immédiatement car ces maladies cryptogamiques se développent très rapidement dans nos jardins. Dans ce cas, traiter avec des produits du commerce traditionnel “spécial rosiers”, deux fois de suite dans un intervalle de 15 jours.

  • Oïdium (champignon) : feutrage blanchâtre sous les boutons floraux et sur le feuillage. Se développe sous vent du Nord.
  • Tâches noires (champignon) : apparition de tâches noires plus ou moins arrondies sur les feuilles.
  • Rouille (champignon) : boursouflures orangées sur les tiges ou sur la face inférieure des feuilles.
  • Pucerons : si les pucerons apparaissent en plein été, la chaleur suffira pour en venir à bout. Sinon, vous pouvez utiliser un procédé “bio” très efficace : les coccinelles. On trouve des larves de coccinelles dans pratiquement toutes les jardineries. Il suffit de déposer les larves directement sur les pucerons.